Les conséquences sociologiques et historiques de trucs psychologiques que je connais

Publié le par Harpo

Comme je l'ai écrit, sociologie et psychologie peuvent se mêler. 

Ici on va s'intéresser à des petites choses psychologiques (cadres théoriques, psychothérapies) qui ont des enjeux sociologiques peu apparents.

En général, la méthode qui revient souvent dans ma démonstration, c'est que;

-les résultats analysés et déduits en laboratoire de psychologie déduisent un ensemble de données arrangées de manière micro-temporelles (par exemple le comportement d'un individu dans une situation donnée)

- ont des répercussions en terme d'espace et de temps plus longs à gros impacts sociologiques en terme de répercussions ethniques et historiques et géographiques.

 

1) L'IFS

L'IFS c'est quoi

L'IFS, internal family system, le système familial intérieur est un modèle de psychothérapie. Il stipule qu'il existe plusieurs parties de nous. La première partie est appelée "Exilés" qui est la partie intérieure qui en nous souffrent. Elles activent deux parts; les Managers qui créent des plans sur le long terme, jugent, et sont critiques pour ne pas souffrir et les Pompiers qui créent des addictions par diversion de la souffrance. Elle stipule qu'il existe un Self, partie qui souhaite résoudre la polarisation des parties et faire en sorte que le système intérieur soit en harmonie. 

L'IFS a des répercussions bien concrètes en terme de guérison pour certains troubles et addictions. 

 

Les répercussions matérielles et individuels de l'IFS

L'IFS est une thérapie qui est pratiquée par un praticien. Mais imaginons maintenant que ce praticien n'existe pas et que le patient décide à présent de l'écrire sur une feuille, à raison de le retravailler pendant des heures durant sur un bout de papier. Ne verrons pas apparaître alors son système intérieur, notamment notifié par ses démons intérieurs. 

Je fais l'hypothèse que l'IFS se traduit réellement dans une histoire fictive d'un écrivain et qu'elle est bien le reflet de mécanismes en lien avec la personnalité et les sous-personnalités d'un auteur. 

Dans une œuvre on trouve effectivement le spectre des Managers représentée par des personnages en général critique, représentant une autorité, planifiant sur le long-terme et on trouve aussi celui des Pompiers. L'Exilé est souvent représentée par une personne qui va être sauvé par le héros représentant le Self. 

Grâce à une analyse comparée de la littérature d'un même auteur, on voit apparaître rapidement des similitudes dans son œuvre, comme des Managers toujours liés à un type de personnage (les beaux parents dans les contes par exemple) et des Pompiers souvent identique, tout comme des exilés. On pourrait s'interroger sur les liens entre la vie de l'auteur et sa création tout comme il existe un lien entre IFS et changement au niveau biologique et neurologique. 

Voilà il y a pour moi quelque chose que l'IFS fait brillamment c'est reflété la partie imaginaire à la partie corporelle.  

Dans une ethnie, située dans le temps et dans l'espace, c'est la comparaison entre auteur qui joue et qui devient intéressante pour voir les thèmes d'un pays. Le critère de la pertinence est autant plus important car il faudrait analyser les auteurs les plus lus. Qui les lit? Est-ce les classes aisées, les classes sociales? Cela nous donne une indice sur comment les classes reprennent pour eux ces histoires et quels sont leur impact sur le monde organisationnel et politique.

Dans une ethnie, à l'échelle de plusieurs années ou siècles, l'analyse peut être fait mais elle sera maintenant dynamique. Ce sont les intemporalités mythologiques voir religieux qui seront alors mis en cause et seront à recouper avec l'organisation sociale. Tout comme dans l'IFS les parts sont liés à des comportements souvent multiséculaires. 

L'Analyse peut être d'autant plus faite que les Managers d'une personne par exemple sont sensés interagir avec l'autre personne. Ce qui me permet d'aborder l'Analyse Transactionnelle. 

 

2) L'Analyse Transactionnelle

L'Analyse Transactionnelle est un modèle de thérapie. Chaque personne a en elle un Enfant, Un Parent et un adulte.

A l'échelle de deux individus les échanges vont être croisés. Le Parent va interagir avec l'Enfant d'autrui. Mais le Parent va plus être mobilisé si la personne a une autorité sur l'autre.

Maintenant essayons de cumuler les rapports en terme d'Analyse Transactionnelle dans le contexte d'une entreprise. On aurait rapidement le constat que les cadres auraient en général plus mobilisés leur parent. 

Qu'en est-il à l'échelle d'une société? A l'échelle de plusieurs siècles, selon les cultures. Cela me fait un peu pensé à la théorie marxiste qui voyait dans les bourgeois et les ouvriers un long processus historique de répétition de classe (par exemple les patriciens contre les plébéiens) ici mais aussi plus loin à des théories structurelles de domination que l'intersectionnalité a ouverte. 

L'Analyse Transactionnelle est plus profond avec la notion de timbres qui stipulent que des pensées vont être échangés intégrés et incorporés selon les acteurs. 

 

3) Les modules cognitifs 

Ce paragraphe est essentiellement basé sur le livre de Pascal Boyer, Et l'homme créa les Dieux. Pascal Boyer parle des modèles d'inférence cognitifs qui permettent la religion. Il dit que ces modules cognitifs reposent sur une psychologie naïve, physique naïve, une sociologie naïve, une biologie naïve et encore un utilisation naïve (donner des intentions à des objets). Les modules cognitifs permettent une analyse "épistémologique" de la narration. En effet, la majorité des cultures humaines croient au fantôme. Les fantômes sont tenus par des règles implicites. Ils traversent les murs par exemple. Mais aussi par des règles implicites ontologiques, par exemple les fantômes obéissent aux lois de la physique. Boyer implique que les systèmes inférentielles du cerveau dans ce genre de choix, qui peuvent être universel, pour lui elles ont un lien avec le fait que certaines idées sont plus contagieuses que d'autres.

 

2) La TCC

Les thérapies cognitivo-comportementales sont des thérapies qui stipulent que nous pouvons changer nos émotions associées à nos comportements en essayant d'avoir un retour analytique sur nos pensées. Je pense qu'on imagine assez facilement ce que cela suppose par rapport à un individu, les pensées qu'il a, sont finalement, les croyances qu'il a et qu'il n'a pas. Mais on voit moins bien les répercussions que cela a sur une ethnie, sur une société. 

A l'échelle sociologique, la TCC implique qu'il y a des structures qui permettent d'avoir un recul sur ses pensées, au profit d'autres structures qui essayent de créer des narrations chez les acteurs. La possibilité d'offrir un recul sur certaines de ses pensées et pas d'autres, ou d'offrir certaines narrations plutôt que d'autres devraient nous interroger sur notre société. A l'échelle historique cela est d'autant plus critique car on peut alors faire l'analyse de ce qu'une société n'a jamais suggérer de croire et de ne pas croire. 

La TCC pose des questions épistémologiques critiques en terme d'analyse des sociologues. Quand un sociologue dit que les individus incorporent des réalités sociales, il faudrait plutôt comprendre que l'individu, à défaut de n'avoir aucune méthode pour remettre en question les narrations de sa société, les incorpore. 

 

2) La cognition et son développement

Selon le papier de l'INSERM que j'ai lu, la cognition peut être divisée selon qu'elle est auditive, attentionnelle, corporelle, mémoriel et en terme de facultés exécutives. Cette séparation dit beaucoup, car si la cognition n'est pas forcément héréditaire, les idées vont être des canaux à expression selon la cognition des acteurs. C'est un peu le phénomène mémétique. La cognition conditionne le phénomène mémétique. Selon que l'utilisateur aura une cognition plus développée dans certains domaines et pauvres dans d'autres et plus il aura une imitation mémétique biaisée en terme d'idées, mais aussi en terme de mouvement. Par exemple s'il est mauvais pour remettre en question certains idées, il les incorporera. Par exemple une personne stoic (c'est à dire qui remet naturellement en question les injonctions sociétales aura une vision déformée de cette capacité ce qui lui fera plus facilement adhéré aux idées stoiciennes, au TCC) Comme on a vu dans les paragraphes précédents, les acteurs peuvent éviter l'incorporation de certaines idées ce qui rend la question plus complexe mais on a bien vu que certaines sociétés privilégiées certaines idées plutôt que d'autres et que cet état de fait a des répercussions sur la vie des acteurs. 

Si j'ai d'ailleurs bien compris, d'ailleurs, l'imitation ne se fait pas seulement en terme d'idées mais aussi en terme de mouvement et le mème peut aussi être un comportement ce qui pose la question de l'incorporation, mais aussi de comment un mouvement imité peut donner place à une idée. L'individu imite les gestes de sa mère par exemple ce qui lui donne une idée quelques heures après.

Le développement cognitif pose la question de comment les familles éduquent leurs enfants dans d'autres sociétés et comment ils peuvent avoir des socialisations primaires et secondaires au final différentes selon les cultures. Cela peut être un champ de recherche en ce qui concerne les préférences cognitives des sociétés. 

A l'échelle individuelle la question du développement cognitif a un lien avec le développement de sa personnalité. 

A l'échelle sociologique elle pose la question de comment un type de société favorise telle type de cognition, à l'échelle multiséculaire comment les cognitions ont conservé des aspects biologiques innés s'ils sont héréditaires et culturels et structurels. Par exemple la société occidentale a maintenu pendant longtemps l'Eglise qui a certes jouer un rôle différent selon les époques (par exemple la création de la féodalité n'a rien à voir avec la création d'écoles pour filles par exemple au 19e), mais l'Eglise en général a maintenu une pédagogie qui est restée dans la famille européenne. 

 

3) La Spirale Dynamique

La Spirale Dynamique est un modèle mémétique qui repose sur une gradation des besoins. La Spirale Dynamique fait écho au stade de développement de l'enfant dans sa cognition qui part d'une cognition animiste vers une cognition sociale plus développée.

La Spirale Dynamique est très intéressante et ces répercussions ont déjà été analysées.

Néanmoins, il me semble que la Spirale Dynamique a quelque chose de plus à offrir par rapport au développement de l'enfant. Ainsi je pense qu'il serait inadéquat de dire que l'Afrique est encore au stade enfantin. La Spirale Dynamique dit plus.

Elle dit ,déjà, que les préoccupations en terme de valeurs changent au fur et à mesure qu'une société est riche et s'est occupée de ces besoins.

Mais que, deuxièmement, elle a un retour conscient sur elle-même. Dans les stades ultérieurs, les sociétés ont bien des enfants dont la cognition sociale est bien développée, mais elle n'en a pas la conscience, ce qui lui permet que de faire des choix organisationnels et idéels (dictature plutôt que démocratie par exemple).

Aussi, il faut bien admettre que la Spirale Dynamique a quelques défauts, notamment son occidentalisme. Par exemple le stade Vert (stade relativiste) existe en Asie depuis un bout de temps, alors que la société occidentale l'a connu que seulement récemment.

Ce qui reste vrai reste les émotions associées au divers stades, mais aussi l'augmentation de voir sa causalité (je cause, tu vas causer...) 

Néanmoins la Spirale Dynamique est limitée par le modèle qui reflète essentiellement la société occidentale. Une intéressante étude historique reste à générer. 

 

4) Alice Miller

Lisant les livres d'Alice Miller j'ai aperçu que les excuses pédagogiques légitimaient souvent les abus perpétrés par les parents. Cela implique au moins qu'il existe un discours qui est associé à des comportements et que les acteurs les intériorisent. Il suffirait de faire une histoire du discours pédagogiques pour voir comment l'idée s'est perpétré au fil de l'Histoire. En Europe, elle est associée au christianisme notamment autour de la question de la culpabilité et du péché de la chair notamment exacerbé par les psychanalystes avec le Complexe d'Oedipe qui ne considèrent pas le complexe d'oedipe comme un schéma de pensée nocif comme les TCC (ce qu'il devrait être) mais comme un refoulement. Si on s'intéresse un peu à ces questions on voit apparaître dans les autres cultures l'apparition de mythes différents (cela rejoint la question de l'IFS), et de refoulement différent. Je vais donner l'exemple d'un mythe amérindien dont le mythe d'Oedipe est inversé. Lorsque le fils couche avec sa mère ce n'est pas le fils qui est puni mais bien le père.  

Les théories d'Alice Miller rejoignent celle d'Emmanuel Todd pour qui les structures parentales prédéterminent les idéologies et organisations nationales. 

 

5) Les pathologies cliniques

Les pathologies cliniques sont la chose que je connais le moins. Mais je pense que l'on peut l'associer à l'analyse sociétale dans la manière dont les structures sociales participent au développement de certaines formes de pensée pathologiques. J'ai eu cette idée quand j'ai entendu parler du TOC. Chez les gens avec ce trouble, on a une croyance que le rituel exécuté est salvateur, cela m'a fait personnellement pensé à la manière dont certains rituels étaient exécutées notamment en Afrique Noire, le rituel devait être exécuté d'une telle manière, ou bien la cuisine devait être préparée de telles manières (dos tourné, avec la main gauche) sinon elles entraînaient la maladie et la mort. Le rituel autour de la non utilisation de la main gauche est de l'ordre de ce registre. 

Une fois qu'on analyse certains rituels sociaux selon cette perspective on s'aperçoit que même une pensée considérée comme normale est en fait totalement pathologique. Par exemple l'obsession mémorielle en rapport avec certains évènements de France est une expression qui vient de la psychologie et qui a été importée en anthropologie mémorielle pour désigner un évènement historique que l'on réitère souvent car traumatique. 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article